ACL

Connexion

Association des Centraliens de Lyon

   Liste des articles
Pixabay
Vue 418 fois
07 avril 2020

WeDraft : la plateforme d’enseignement à distance imaginée par 3 ingénieurs de Centrale Lyon

La crise sanitaire actuelle a mis en perspective la nécessité de disposer de solutions alternatives pour assurer la continuité éducative de millions d’élèves. Ce constat, Pierre Trovero (ECL2014), Alexandre Corbel (ECL2015) rejoints par Luc de la Fortelle (ECL2015) l’ont fait dès 2018 avec la création de la société AltEtude et le développement de la plateforme de cours à distance WeDraft. Une solution pensée pour reproduire les conditions d’un cours en présentiel que nous présente Pierre Trovero.


Comment est née l’idée de créer la solution WeDraft ?

Après une première expérience dans le conseil en conduite du changement, je me suis intéressé aux problématiques liées à l’enseignement et aux cours de soutien scolaire à distance. La question des transports et du coût du soutien scolaire étaient au centre des difficultés rencontrées, aussi bien par les élèves que par les professeurs, qui passaient presque plus de temps à se déplacer qu’à acquérir ou partager des connaissances. Nous avons fait le tour des outils en ligne existants, mais aucun ne réunissait toutes les possibilités qui auraient permis d’assurer des cours à distance de façon efficace et ergonomique.

De ce constat est née l’idée de développer notre propre solution. Restait à trouver la technologie sur laquelle bâtir notre offre. C’est Alexandre Corbel (ECL2015), qui nous a le premier parlé de la possibilité de créer des salles de cours virtuelles avec un focus sur l’élève. Cette approche nous a rapidement convaincus et nous a décidés à nous lancer dans l’aventure en créant la société de soutien scolaire en ligne AltEtude en juillet 2018. L’outil technologique : la salle de cours virtuelle, nommée, WeDraft fut mise à disposition au moment de la crise du Covid-19.

Quelles sont les spécificités aujourd’hui de WeDraft ?

Nous voulions proposer une solution la plus intuitive et interactive possible, qui reproduise les conditions d’un cours en présentiel. Et pour cela nous souhaitions mettre un focus sur la capacité de l’élève à produire du contenu. Il fallait également que ce soit techniquement simple, sans avoir besoin d’installer de programme ou de se lancer dans des configurations compliquées.

WeDraft reproduit ainsi la configuration d’une salle de cours, avec un tableau virtuel pour le professeur visible de tous les élèves, mais aussi un bureau virtuel par élève permettant au professeur d’annoter sa copie. Cette copie manuscrite étant préalablement prise en photo avec leur smartphone. Ainsi le professeur peut s’adapter aux besoins et aux rythmes de chaque élève. Tout se déroule en direct via ces espaces partagés qui associent tableau virtuel, audio, outils d’annotations et de dessins, accompagnés d’une boîte de dialogue et d’un répertoire où, enseignants et étudiants gèrent leurs documents et supports de cours.

L’enseignant peut :

Chaque étudiant peut :

- Envoyer et recevoir des fichiers en lien avec toute la classe ou avec un étudiant en particulier

- Intervenir sur le tableau commun et sur chacun des tableaux des étudiants

- Echanger de vive voix avec l’ensemble de la classe

- Echanger par Chat en s’adressant à toute la classe ou bien à un étudiant en particulier.

 

- Envoyer et recevoir des fichiers en lien avec l’enseignant

- Ecrire sur son tableau personnel ou sur le tableau commun s’il y est invité par l’enseignant

- Echanger de vive voix avec l’ensemble de la classe

- Echanger sur le Chat commun ou sur son Chat avec l’enseignant seulement.

 

 

La vidéo ci-dessous explique le fonctionnement de la plateforme WeDraft.

 

 

A qui s’adresse WeDraft ?

Initialement, notre cible était orientée BtoC avec une attention particulière pour le public rural car l’offre de soutien scolaire y est limitée. Juste avant le début de la crise du coronavirus, nous avons été contactés pour participer au projet Genius porté par les grandes écoles (X, HEC, ECL…) qui vise à accompagner vers les études supérieures, de 2000 à 2500 élèves boursiers de 1ere et Terminale. Le projet est dans une phase pilote et nous avons proposé notre solution à l'ECL avec l’ambition d’assurer une extension d'ici septembre 2020. Cela permettrait par exemple à un étudiant de Centrale de devenir, via notre plateforme, le tuteur de 4 à 8 élèves de terminale.

Comment votre activité est-elle impactée par la situation actuelle avec notamment la fermeture d’établissements scolaires ?

La plateforme WeDraft que nous avions développée pour Genius nous a permis de valider sa capacité à garantir aux professionnels de l’enseignement d’assurer une continuité pédagogique. La crise liée au coronavirus a rapidement fait exploser les besoins. Pour y répondre, nous avons décidé de mettre gratuitement notre solution à la disposition des établissements qui nous contactent. Certains pouvant atteindre plus de 1000 élèves. C’est un test grandeur nature qui nous oblige à tenter de qualifier au mieux les attentes des clients afin d’adapter les services proposés dans WeDraft. Notre objectif est de prouver à nos clients institutionnels que la solution est fiable, de gagner en notoriété et d’accompagner ainsi le développement de WeDraft dans les prochains mois.


Quelles sont les matières enseignées dans WeDraft ?

Nous accompagnons les élèves de la 5ème à la Terminale en mathématiques, en physique, en français et en anglais. Mais nous sommes aussi capables de nous adapter à d’autres matières voire des sujets spécifiques tels que la préparation à des concours de médecine par exemple. Dans ce cas, nous recevons la demande et tâchons de trouver l’enseignant qui convient. Nous sommes également en train de développer une offre pour les élèves expatriés qui n’ont pas facilement accès à l’accompagnement scolaire.

Quel est ton rôle dans l’entreprise ?

Nous sommes aujourd’hui 5 actifs au sein de la société. Alexandre Corbel s’occupe du développement, Luc De La Fortelle (ECL2016) de la gestion des utilisateurs, Marie-Françoise Descours et Eric Sussan nous font profiter de leur expertise en marketing (positionnement de l’offre) et gestion de projet. Quant à moi, je m’occupe principalement des dossiers de financement, de la gestion d’équipe et de quelques sujets spécifiques comme le juridique et l’administratif.

Des besoins en recrutement à venir?

On va rapidement rechercher des développeurs notamment front avec un profil senior et un autre plus junior. Si d’ailleurs un Centralien de Lyon souhaite en savoir plus, qu’il me contacte directement.

Auteur

Entrepreneur dans les Edtechs après une année de conseil en conduite du changement. Passionné par les sujets d'enseignement et de politique environnementale et économique.

Articles liés

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.



Ajoutez un message personnel