Retour au dossier
SAT-AIS artists impression pillars
Vue 23 fois
04 mai 2021

Les satellites : une infrastructure invisible au service du maritime

Avec la première Zone Economique Exclusive mondiale, les Etats européens doivent assurer la protection de leurs intérêts économiques, environnementaux ou géopolitiques, apporter des garanties de sureté et sécurité des espaces maritimes. Pour cela, les satellites sont devenus indispensables, au service de tous les acteurs du maritime, et au bénéfice de toutes les activités.
Le point avec Isabelle Duvaux-Béchon (ECP 83), Chef des Relations avec les Etats Membres & des Partenariats à l’Agence spatiale européenne (ESA)


La France a la deuxième Zone Economique Exclusive (ZEE) avec plus de 11 M de km2 (plus de 20 fois la surface des terres). Grâce à cela, les pays européens ont collectivement la première ZEE mondiale répartie sur tous les océans. L’économie bleue européenne représente 500 milliards € et plus de 5 millions d’emplois. La protection de nos intérêts économiques, environnementaux ou géopolitiques, la garantie d’assurer sureté et sécurité des espaces maritimes et des activités...

Cet article est réservé aux membres cotisants

Auteur

Isabelle Duvaux-Béchon est Chef du Bureau des “Relations avec les Etats Membres et Partenariats” à l’Agence spatiale européenne (ESA). Elle coordonne en particulier les initiatives transverses liées aux grands défis : Développement durable, Santé, Océans, Arctique, Afrique, qui contribueront à définir les futurs programmes. Elle est auditrice de l’IHEDN.
Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.