Retour au dossier
Vue 21 fois
04 mai 2021

La France, un pays maritime qui s’ignore

D’après une étude de l’OCDE de 2016, l’économie maritime mondiale représente 1 500 milliards de dollars et devrait doubler d’ici 2030, pour atteindre 3 000 milliards de dollars. En France, la filière maritime réalise un chiffre d’affaires de l’ordre de 92 milliards d’euros pour environ 360 000 emplois directs (chiffres 2020 du Cluster Maritime Français). Des résultats qui devraient connaître une forte croissance dans les prochaines années.


La croissance bleue est nécessairement une croissance durable c’est-à-dire soucieuse de la préservation de la ressource. Elle s’appuie sur une économie bleue avec ses 3 piliers : social, environnemental et scientifique. La croissance bleue doit protéger et restaurer l’environnement, générant ainsi un développement durable de ses activités économiques.

Pour exploiter le potentiel maritime, la technologie est indispensable. On ne peut pas aller en mer sans un minimum de...

Cet article est réservé aux membres cotisants

Auteur

Marie-Noëlle Tiné-Dyèvre est depuis 2007 Directrice adjointe du Cluster Maritime Français, organisme de promotion de l'Economie maritime de la France et de ses acteurs. Créé en 2006, il compte plus de 430 entités adhérentes (entreprises, régions, fédérations, associations, universités, écoles) dont les armateurs, les ports, les pêcheurs, les industriels, les Pôles de Compétitivité Mer, la Marine Nationale, les industriels des énergies marines renouvelables, la recherche scientifique, le nautisme, les banquiers, les courtiers, les assureurs et autres services dédiés au secteur maritime. Elle est également Présidente de WISTA France
Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.