ACL

Connexion

Association des Centraliens de Lyon

   Liste des articles
Vue 589 fois
06 juillet 2018

TU Darmstadt - ECL : 50 ans d'amitié, ça se fête !

50 ans de partenariats avec la TU Darmstadt - quelques Centraliens se souviennent encore certainement des débuts, et beaucoup ont pu en profiter.

Cet anniversaire méritait bien une fête, aussi une délégation, avec à sa tête notre directeur, a effectué ce long trajet (mais moins long qu’en 68 avec la 2CV des premiers Centraliens à Darmstadt) afin de représenter notre École.


Dès le départ de Lyon, nos coutumes centraliennes se sont faites remarquer. Deux élèves invités à Darmstadt se croyaient en cours et n’appliquaient non pas la ponctualité allemande, mais celle parfois réservée aux amphis d’Ecully...

Peu habitués à cette gestion du temps particulière, les professeurs présents eurent bien du mal à cacher leur angoisse de rater l’avion. Mais finalement le Centralien arrive toujours à se débrouiller… et le voyage a pu finalement débuter.

Une fois à Darmstadt, nous étions accueillis par le « Schlossgartenfest », un des plus grands festivals de musique d’Allemagne, et bien évidemment la TU Darmstadt nous avait réservé des chambres juste à coté de la scène principale. Un séjour sans beaucoup de sommeil s’annonçait…

Afin de profiter un peu de la ville, M. Debouck avait accepté l’idée d’un élèves de l’ECL présent en Allemagne, de rencontrer les centraliens à Darmstadt autour d’une petite bière. Il en profita pour échanger les dernières nouvelles d’Écully, discuter des différents parcours et s’intéressa fortement aux projets et à la situation des étudiants en échange. Le temps passait et évidemment nous étions les derniers quand le « Biergarten » a décidé de nous jeter dehors.

Le matin suivant (heureusement le festival s’était terminé, nous pouvions donc dormir) nous étions accueilli à l’université de Darmstadt. Les festivités commençaient par des tables rondes et discussions sur différents sujets autour du futur de la formation d’ingénieur. J’aurais adoré vous raconter tout cela dans les détails, mais je crains avoir égaré mes « tonnes » de notes…

Après une pause buffet, la fête de l’anniversaire débutait avec les discours d’accueil des deux directeurs. Étant conscient de ses connaissances, disons limitées, en allemand, notre directeur m’avait demandé de traduire sur scène ses discours.

Nous fûmes rejoints par deux étudiants de Centrale Lyon qui reçurent le premier prix d’un concours de vidéos. Ils pensaient s’en sortir avec un discours de remerciement en anglais, mais déchantèrent en découvrant que leur professeur d’allemand était dans la salle… ils durent finalement improviser dans la langue de Goethe, à leur grand désespoir !

La journée se terminait par un dîner gala dans un cadre festif. Heureusement qu’un étudiant de notre École alors en double diplôme à Darmstadt était responsable de la configuration des tables. Grâce à lui, notre table d’étudiants fut une des plus animées de la soirée, avec celle de nos voisins occupés par les profs de langue !

Après ce bon repas, nous nous sommes dévoués pour terminer les bières restantes, avant que des étudiants allemands n’insistent pour nous embarquer pour un after en centre-ville qui se termina au comptoir d’un des rares bar ouvert un lundi soir.


Heureusement pour nous, le lendemain matin, seuls les professeurs étaient invités à visiter l’université, et nous pouvions profiter du soleil pour faire connaissance de la ville… et de ses spécialités.

On nous avait dit qu’il fallait absolument goûter l’« Eisbein », une spécialité régionale, mais nous avons dû nous rabattre sur un dérivé : la « Grillhaxe » et ses portions gargantuesques !

Repus, nous décidions de visiter la ville mais faute de temps, nous dûment prendre la direction de l’aéroport afin de ne pas terminer ce voyage comme nous l’avions commencé : en retard !

Auteur

Marc Louis MATTIS (E 2016)

Articles liés


Ajoutez un message personnel