Retour au dossier
Vue 39 fois
01 juillet 2021

Des ondes radio dans un plasma de Tokamak

Tandis que la réaction au sein du soleil est entretenue uniquement par la chaleur dégagée des réactions de fusion, ITER a besoin d’un apport extérieur d’énergie pour amorcer puis maintenir les réactions de fusion et atteindre les conditions en température (environ 150 millions de degrés) nécessaires pour générer des centaines de MW de puissance. Cet apport extérieur s’effectue en transférant au plasma du tokamak l’énergie provenant soit d’un faisceau de particules...

Cet article est réservé aux membres connectés

Auteur

Après avoir obtenu son diplôme, Fabienne Kazarian (ECM 93) a effectué sa thèse au sein de l’Institut de Recherche sur la Fusion par Confinement Magnétique (CEA Cadarache). Elle a par la suite obtenu un poste d’ingénieur de recherche dans le groupe de chauffage hyper fréquence de la machine Tore Supra (actuellement appelée WEST). Elle y était chef de projet et en charge de l’exploitation du système. C’est en 2009 qu’elle rejoint l’équipe d’ITER en tant que chargée d’affaire de la fourniture des sources RF du système Ion Cyclotron. Elle prépare également l’intégration et l’opération de ce système.
Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.