Retour au dossier
©ITER
Vue 98 fois
28 juin 2021

La Provence et ses trois soleils !

1, 2, 3, Soleil ! Nostradamus à Salon-de-Provence aurait-il pu prédire qu’un jour la Provence s’illuminera de trois soleils ? C’est la passion de quelques « aventuriers » du XXe et XXIe siècle qui a permis que WEST, l’expérience de fusion actuellement en fonctionnement au CEA de Cadarache, et ITER son très grand voisin, puissent s’illuminer en Provence. En effet, c’est bien « sous le soleil exactement, pas à côté, pas n’importe où…» qu’ITER brillera prochainement en produisant de l’énergie de fusion du quatrième état de la matière ou plasma : gaz entièrement ionisé porté à plus de 150 millions de degrés Celsius. Le choix du site a monopolisé à lui seul les débats pendant trois ans, de 2002 à 2005, avant d’être fixé en France à Cadarache, dans les Bouches-du-Rhône ! 


Il faut s’unir tous à l’échelle de l’humanité car non seulement le défi scientifique est important, en repoussant les limites de la science et de la technologie, mais surtout l’enjeu socio-économique est majeur : il s’agit de proposer une source d’énergie sûre, stable, non émettrice de gaz à effet de serre, abondante et accessible au plus grand nombre. Il faudra combiner différentes solutions pour apporter à l’ensemble de l’humanité en croissance...

Cet article est réservé aux membres connectés

Auteur

Xavier LITAUDON (ECM 87) a effectué toute sa carrière sur la recherche et le développement de l’énergie de fusion soit au niveau français (CEA) soit au niveau européen. Il a été chef de service au CEA Cadarache au sein de l’Institut de Recherche sur la Fusion par confinement Magnétique et chef de département (« ITER Physics Department ») au JET en Angleterre. Début 2021, il revient au CEA Cadarache pour s’occuper de la préparation de l’opération ITER au nom du consortium EUROfusion.
Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.