Retour au dossier
Image by rawpixel on Pixabay
Vue 180 fois
11 mars 2019

La blockchain comme tiers de confiance : un bouleversement sociétal

On résume souvent la blockchain au Bitcoin ou à la spéculation financière. Parfois, on met en avant l’efficacité de cette nouvelle technologie qui amène les entreprises à repenser leur structure de coûts. On évoque plus rarement le bouleversement sociétal qu’elle engendre. Le point avec Nicolas Videgrain (Supélec 16), directeur opérationnel à VP Santé.


La première caractéristique de la blockchain est qu’aucun tiers de confiance n’est nécessaire à son maintien puisque tous les processus sont décentralisés : l’information est en effet détenue et modifiée par toutes les parties prenantes. Ainsi, au lieu d’utiliser les services d’une entité en laquelle on doit avoir confiance pour consulter ou modifier une information, on passe par des milliers et des milliers de petites entités appelées des mineurs. Alors...

Cet article est réservé aux membres cotisants

Auteur

Après l’obtention de son diplôme et d’un second en industrie des réseaux et économie du numérique à l’université Paris-Saclay, Nicolas VIDEGRAIN (Supélec 16) a été amené à travailler dans les secteurs de la blockchain, l’IA, puis la santé où il évolue à présent. Aujourd’hui, il garde la passion de ces deux technologies, dont il pense qu’elles vont changer notre société.

Articles liés par des tags

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.