Liste des articles
Vue 237 fois
06 septembre 2021

Créateurs de start-ups : passez à la vitesse supérieure avec l’accélérateur Digital Booster de l’emlyon
Inscriptions à la prochaine session ouvertes jusqu’au 30 septembre

Publié par Noémie RONDEAU

3 mois pour challenger son business model, dynamiser sa stratégie d’accès au marché et son modèle de financement… c’est ce que propose  l’emlyon aux créateurs de start-ups à forte dimension technologique et digitale au travers de son programme Digital Booster. Un accélérateur pensé en partenariat avec les experts Cegid, que nous présente Noémie Rondeau, sa responsable à l’emlyon.


Bonjour Noémie. À qui s’adresse concrètement le programme Digital Booster et en quoi se distingue-t-il des autres programmes d’accompagnement de start-ups ?

Le programme Digital Booster, créé il y a plus de 10 ans, s’adresse aux entrepreneurs souhaitant accélérer le développement de leur projet entrepreneurial. Il a été créé dans l’objectif d’aider les porteurs de projets disposant de compétences techniques fortes à développer les compétences business indispensables au succès de leur entreprise.

Le Digital Booster se distingue par la grande qualité des experts mobilisés pour accompagner les porteurs de projet, par son accompagnement centré sur l’individu et en prise directe avec les réalités de l’entreprise.

Le partenariat avec Cegid Solidaire permet notamment aux entrepreneurs d’être en contact avec de nombreux experts métiers et d’élargir ainsi leur réseau business.

 

À quel stade de leur projet se trouvent généralement les participants au programme Digital Booster et que viennent-ils généralement chercher ?

Le programme s’adresse aux start-ups de moins de 3 ans qui développent une solution innovante avec une forte dimension technologique – en phase de test d’une première version et/ou avec quelques clients et beta testers. En rejoignant Digital Booster, leurs fondateurs souhaitent être challengés sur leur business model, leur stratégie d’accès au marché et leur modèle de financement. La formation leur permet en outre d’affiner leur offre et leur business model, de structurer leur démarche commerciale et de se préparer à la levée de fonds.

Comment est structuré l’accélérateur Digital Booster ?

Le programme comporte une dizaine de jours de sessions collectives répartis sur 3 bootcamps avec 4 types d’intervention :

  • Des experts sur l’ensemble des dimensions clefs de l’accélération de start-up : dirigeance et gouvernance, marketing, business development, business model sous l’angle stratégique et financier, financements et levée de fonds.
    Ces experts, souvent entrepreneurs aguerris ou expérimentés dans l’accompagnement de start-up, reviennent sur les fondamentaux et font travailler les entrepreneurs directement sur leur projet sous forme d'atelier,
  • Des témoignages et retours d’expériences d’entrepreneurs alumni pour inspirer et partager entre pairs,
  • Des sessions de co-développement pour collectivement résoudre les problématiques spécifiques des entrepreneurs et partager des bonnes pratiques,
  • Des interventions d’experts Cegid (R&D, marketing, commercial, RH…).

Entre chacun des bootcamps, les entrepreneurs sont invités à retravailler les points relevés par l’équipe de l’accélérateur. Ils bénéficient aussi de ressources spécifiques de l’emlyon Business School comme :

  • Le learning hub : espace innovant d’apprentissage et de diffusion des savoirs permettant notamment d’accéder à de nombreuses ressources d’informations sur son marché et ses clients,
  • Le maker’s lab : espace de prototypage dédié à la créativité et à l'apprentissage par le faire,
    Accessible aux accélérés, ces derniers peuvent y travailler et utiliser les nombreux équipements mis à leur disposition (machine à découpe laser, imprimantes 3D, matériel électronique, logiciels de création, …)
  • Des offres privilégiées avec des partenaires (tarifs exclusifs pour des solutions telles que Hubspot, AWS Activate, Google Cloud, …)

 

Quels sont, selon vous, les points forts et les points faibles des ingénieurs créateurs de startup par rapport à d’autres profils issus de formations moins techniques ?

La clef du succès d’une start-up repose sur les compétences entrepreneuriales de l’équipe fondatrice, la faisabilité technique de l’innovation développée, la désirabilité, c’est-à-dire la capacité de l’innovation à répondre à un besoin prégnant sur le marché, et la viabilité économique pour assurer une profitabilité à la start-up.

Les ingénieurs créateurs de start-up maîtrisent très bien les dimensions de faisabilité technique, sur lesquels le programme Digital Booster n’a que très peu d’apports. Cette maîtrise de la dimension technique est importante car elle permet de construire des barrières à l’entrée élevées pour des concurrents et créer de la valeur pour l’entreprise.
Le programme Digital Booster s’adapte bien aux profils ingénieurs car il vient accompagner les entrepreneurs pour accélérer leurs projets sur les dimensions désirabilité et viabilité économique, qui sont souvent moins bien maîtrisés par ces profils.

 

Comment postule-t-on à ce programme et quels sont les critères sur lesquels repose la sélection des candidats ?

Pour postuler au programme, il suffit de remplir un formulaire en ligne en explicitant votre projet : qui vous êtes, la solution développée, les marchés ciblés et les perspectives de développement et enfin, les attentes par rapport au programme.
Un entretien de sélection est planifié avec l’équipe de l’accélérateur. La sélection se fait sur le caractère innovant de la solution, le potentiel de développement du projet et l’implication et la motivation des entrepreneurs.

 

 Je candidate à la prochaine session de Digital Booster

Auteur

Responsable du programme Accélérateur de l'emlyon.

Articles liés

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.