Liste des articles
Vue 368 fois
09 juillet 2019

Sur les traces d’un Centralien devenu ingénieur en santé publique pour les ONG

Nouvel article du dossier "ingénieurs et humanitaire". L'occasion de croiser Laurent Lehot (ECL 2010) qui a décidé dès sa sortie de l’Ecole de mener une carrière dans l'humanitaire, effectuant son TFE à Och, au Kirghizistan. Il n’a depuis jamais travaillé en France. Spécialisé en ingénierie de la santé publique (eau, hygiène et assainissement), il a mené à ce jour 9 missions auprès d'ONG dans 8 pays et 3 continents avec des contextes aussi différents que la gestion de camps de réfugiés, d’hôpitaux, d’épidémies, ou de conflits. Rencontre.


Auteur

Ingénieur centralien de Lyon, j'ai décidé de mener une carrière dans le secteur humanitaire dès ma sortie de l'école, j'ai d'ailleurs effectué mon TFE à Och, au Kirghizistan, et je n'ai jamais travaillé en France. Je me suis spécialisé en ingénierie de la santé publique (eau, hygiène et assainissement). au cours de mes 9 missions, j'ai travaillé dans un large éventail de contextes différents (Camps de réfugiés, hopitaux, épidémies, conflits...) dans un total de 8 pays sur 3 continents. Voir l'autre publication de l'auteur

A lire

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.