Retour au dossier
Flickr - Jörg Schubert
Vue 337 fois
09 juillet 2018

S’enfuir à New York, et revenir avec de la suite dans les idées

Je me suis enfui en 2012 à New York. J’avais envie alors de changer d’air, de changer de trajectoire. J’étais ingénieur de bureau d’études à Paris sur des projets hydroélectriques. En bon représentant de la génération Y, mon insatisfaction m’a poussé à renverser la table. A partir loin pour faire autre chose. Mais quoi ?


Je suis tombé par hasard sur une annonce pour un PhD à Columbia University sur le site de l’ECL. Deux lignes lapidaires. Je rencontre mon futur directeur de thèse à Paris pour parler du sujet. Je postule. Le comité sélectionne mon dossier. L’affaire est entendue, je pars avec ma femme.


Un PhD aux USA dure entre 4 et 7 ans. C’est une expérience assez différente d’une thèse de doctorat française. D’abord car il faut retourner sur les bancs de l’école, ensuite...

Cet article est réservé aux membres cotisants

Auteur

Diplômé de Centrale Lyon en 2008 et docteur en hydrologie de Columbia University (New York, USA), Léo Lemordant a commencé sa carrière comme ingénieur pour le développement de projets hydroélectriques. En 2014, il fonde Enerfip, une plateforme d’épargne participative dédiée à la transition énergétique. Aujourd’hui, il applique un modèle similaire pour les projets blockchain avec WeToken.co. Voir les 3 autres publications de l'auteur

Articles liés par des tags

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.