ACL

Connexion

Association des Centraliens de Lyon

   Retour au dossier
Lucie Sassiat
Vue 685 fois
10 septembre 2018

Dossier "Made In France" - Le Slip Français : "Vous voulez changer le monde ? Commencez par changer de slip ! »

Le Slip Français est né en 2011 d’une idée, celle de réinventer la fabrication textile en France. Du tricotage à la confection, du dessin du produit à la boîte qui l’enveloppe, des lieux de shooting photo aux étiquettes, toutes les étapes de fabrication du Slip Français sont made in France. Le point avec Bertrand Escoffier (ECP 09), directeur général de la marque.


Quand Guillaume Gibault fonde Le Slip Français en 2011, il a pour ambition de réinventer la fabrication textile française. Pour cela, il s’appuie sur trois leviers : la qualité, la production locale et la transparence.

Pour proposer des produits de qualité, la marque fait appel au savoir-faire français dans le domaine du textile. La plupart de ses vingt-sept sites de production sont des PME locales, à l’image de Lemahieu, près de Lille.

C’est en effet dans cette entreprise familiale, créée il y a plus de soixante ans, que sont fabriqués les sous-vêtements, t-shirts, pyjamas, sweat-shirts, shorts et joggings en molleton du Slip Français. Pour les chaussettes, la marque fait confiance à Broussaud, une PME limousine labellisée « Origine France garantie » mais également « Entreprise du patrimoine vivant », un label qui distingue les entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence.

De plus en plus de Français souhaitent connaître l’origine des produits qu’ils achètent. Ils sont également toujours plus nombreux à consommer local. En choisissant de se lancer sur le made in France, Le Slip Français répond à cette double tendance de fond.

Ainsi, selon un sondage Ifop - réalisé pour le Crédit agricole et MIF Expo (salon du made in France) - à prix équivalent, 89 % des Français privilégient un produit made in France. De même, ils sont 94 % à penser qu’acheter made in France est une façon de soutenir les entreprises françaises : préserver les savoir-faire français, l’emploi local et le respect des normes sociétales. Cet aspect est important. Les clients veulent savoir d’où viennent les produits, qui les a fabriqués mais aussi comment ils ont été fabriqués, à savoir si les conditions de travail sont respectées.

Une marque digitale

Si Le Slip Français possède cinq boutiques à Paris, une à Aix-en-Provence et une à Toulouse et travaille avec quelques revendeurs, la marque a essentiellement une stratégie d’e-commerce. Elle maîtrise l’ensemble de sa chaîne de valeur, notamment la distribution réalisant les deux tiers de son chiffre d’affaires sur son site web. Elle s’appuie sur les nouveaux moyens de communication pour mettre en avant le savoir-faire français en matière de sous-vêtements, et sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram…) pour interagir avec ses clients et ses followers (ses clients abonnés aux réseaux sociaux)

En 2017, Le Slip Français a réalisé 13 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie 55 salariés. La marque fabrique des sous-vêtements, des maillots de bain et des accessoires pour hommes et, depuis peu, pour femmes. Si le respect des marges reste un défi permanent dans un secteur – le textile – ultra concurrentiel, produire en France compte de nombreux avantages. L’agilité, la flexibilité, la qualité du savoir-faire et des produits, les temps réduits dans les délais de production sont autant de leviers pour continuer son aventure sur l’Hexagone !

Auteur

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.



Ajoutez un message personnel