ACL

Connexion

Association des Centraliens de Lyon

   Liste des articles
Fabien Rouquette
Vue 380 fois
11 mars 2019

Fabien Rouquette (ECL 03) : directeur logistique du site Quai 30 de La Redoute

Si La Redoute a réussi sa mue numérique en 2016, elle le doit en partie à sa nouvelle plateforme logistique Quai 30 qui permet d'expédier jusqu'à 160 000 articles chaque jour. A la tête de cette incroyable fourmilière, Fabien Rouquette (ECL03) directeur logistique du site nous explique son rôle au quotidien.


Technica : Bonjour Fabien. Pouvez-vous pour commencer, nous expliquer en quoi consiste votre poste ?
Fabien Rouquette : Je suis directeur du centre logistique (préparation des commandes) de La Redoute, baptisé Quai 30, situé en banlieue Lilloise. Je manage 500 personnes dont 60 encadrants qui oeuvrent 7j/7 afin de réceptionner, contrôler la qualité des articles créés et vendus par La Redoute, puis de préparer les commandes clients et les expédier. Nous gérons bien évidemment aussi les retours sur le site. 

A quoi ressemble une journée type de travail ? 
Je commence par une analyse des indicateurs de la veille, puis j'effectue un tour d'atelier, avant de terminer par le rituel d'animation de performance collective dans notre salle dédiée au coeur de l'atelier. Puis je partage mon temps entre des one to one avec mes collaborateurs directs, des meetings sur les projets et des chantiers de recherche d'amélioration. Les fins de journée sont plutôt réservées au temps de réflexion stratégique et aux échanges avec mes collègues et ma hiérarchie.

 
Comment avez vous été recruté et quels étaient les besoins de l'entreprise à l'époque ?
J'étais très inspiré par le projet d'entreprise de La Redoute : un phoenix qui renaissait de ses cendres grâce à la détermination et aux bons choix de ses deux co-dirigeants. Lorsque j'ai rencontré Patrice Fitzner (directeur des opérations), j'ai su que cela collerait. J'ai été recruté pour prendre en main ce site tout neuf, structurer les équipes ainsi que les processus,et passer du mode "projet" au mode "run" afin de délivrer la performance attendue.
 
Qu'est ce que ça fait quand on arrive le premier jour sur le centre logistique de la Redoute réputé pour être le plus moderne d Europe ?
Il y a un vrai effet "wahou" lorsqu'on visite Quai 30 pour la première fois. C'est un des seuls sites au monde à combiner autant de technologies avancées connectées entre elles dans un flux continu et complètement Lean. Le site est neuf, clair, lisible, les gens ne courent pas, tout est fluide. 80% des taches sont robotisées, cela va vite.
 
Qu'a t-il de si particulier et performant ?
La Redoute étant un e-commerçant, elle devait se doter d'un outil ultra performant, connecté en temps réel avec le web. Lorsque vous validez votre panier sur laredoute.fr, 2h plus tard votre colis est prêt pour l'expédition. Le site ne fait que 42000 m² ce qui est très petit pour la quantité de stocks (12 millions d'articles pour 300000 références) et d'articles expédiés chaque jour de 80000 à 160000. Le temps de préparation (lead time) est très court malgré le grand nombre de références.

Depuis votre prise de fonction, quels sont les projets que vous avez portés dont vous êtes le plus fier ?
Après mon arrivée, en 6 mois nous avons recruté, structuré les équipes, défini les rôles et responsabilités y compris en interface avec toutes les fonctions de l'entreprise, mis sur pied la maintenance, les modes de réaction et défini tous nos principaux indicateurs de processus et de résultats (KPI). J'ai baptisé ce programme "QUARTZ". Puis les 6 mois suivants nous avons étudié à la loupe tous les processus afin de les déminer informatiquement et opérationnellement, dans le but d'une qualité totale. Nous avons divisé par 20 notre taux d'annulation et dépassé 98% de taux de service. La mise sous contrôle du pilotage de la main d'oeuvre était un grand chantier également. Le budget logistique 2018 a été atteint. Mais ma plus grande fierté reste la reconnaissance de toute l'entreprise : "Quai 30, ça marche !" L'autre fierté est que La Redoute va lancer son "Quartz 2" dans un autre service.

Avez-vous rencontré de grosses difficultés imprévues ? 
La plus importante fut sans doute la maintenance (sous traitée) qui a démarré très loin des standards industriels auxquels j'étais habitué.

Un moment de stress, de découragement ? 
Non, aucun, plutôt de l’étonnement au regard de la part importante de reste à faire côté IT 8 mois après le démarrage du site.

A l'inverse, un moment de satisfaction, d'euphorie ?
Une très belle dynamique s'est instaurée au fil des mois alors que nous construisions notre future organisation. Puis nous avons battu plusieurs fois les records de production en volumes et en productivité. Ce furent des moments de célébration très agréables. 


Est-ce un poste avec beaucoup d'imprévus où il faut savoir être réactif, ou au contraire, tout est-il toujours bien bordé ?
C'est un job à la fois opérationnel et de gestion. Donc je navigue entre des sujets très concrets du quotidien et des moments de prise de recul, de réflexion stratégique, technique, économique et de gestion humaine. Nous sommes soumis aux aléas de transport, de qualité de marchandises, de pannes mécaniques, d'incidents informatiques, d'erreurs humaines... donc on ne s'ennuie jamais. Ce qui est important c'est de savoir apprendre des erreurs afin de mettre en place des procédures mieux maîtrisées, des correctifs techniques, et de la formation afin que les équipes soient plus compétentes et autonomes.

Qu'avez vous appris à Centrale Lyon qui vous sert encore aujourd'hui ?
Essentiellement des "soft skills" : Etre ouvert au monde, rester curieux de tout, travailler en équipe en écoutant ce que chacun apporte, 

Est-ce qu'on peut dire aujourd'hui que vous aimez votre travail ?
J'adore mon job car j'apprends beaucoup et je peux être à la fois un leader, un coach pour mes équipes et un entrepreneur (ou intrapreneur).
Le projet d'entreprise de La Redoute est extrêmement inspirant !

Y a t il d'autres Centraliens de Lyon qui travaillent avec vous ? 
Pas encore, mais je fait travailler des Centraliens de Lille :-)  en stages, en projets de 3ème année, et peut être bientôt en embauche sur des métiers de chefs d'équipe (j'ai commencé ma carrière ainsi chez Danone). Le groupe centraliens du Nord est assez dynamique.

Quels sont les projets sur lesquels vous travaillez actuellement, et vos objectifs pour les années à venir ?

Je continue à emmener mes équipes vers davantage d'excellence opérationnelle. Je veux améliorer la fierté des gens pour leur travail, et parler davantage business dans les ateliers avec les opérateurs qui sont en attente sur ce sujet. Quant à l'avenir, nous avons différentes pistes d'innovation, autour de l'industrie 4.0 en particulier : Robotisation, Data, exosquelettes. Nous souhaitons continuer à être pionniers dans notre domaine !

Auteur

Fabien ROUQUETTE (2003)
Diplômé de l'Ecole Centrale de Lyon en 2003, après 10 ans dans de grands groupes industriels où j'ai occupé des fonctions logistiques, projets, IT/conduite du changement puis management de production, j'ai ensuite exercé 4 ans dans la distribution spécialisée BtoB au sein du groupe Rubix sur des fonctions commerciales et projets. Puis je rejoins en mi 2017 La Redoute pour diriger son centre logistique robotisé ultra moderne.

Articles liés


Ajoutez un message personnel