ACL

Connexion

Association des Centraliens de Lyon

   Retour au dossier
Vue 192 fois
30 avril 2018

Neoen installe avec Tesla la plus grande batterie du monde en Australie

Publié par Louis Montagne (ECP 07) & Marion Giraud (ECP 12) | Le stockage de l'Energie

Suite à l'appel d'offres du gouvernement Sud-Australien remporté en juillet 2017 par Neoen, premier producteur indépendant Français d'énergies renouvelables et l'industriel américain Tesla, la plus grande batterie Lithium-Ion au monde est entrée en construction pour une mise en service envisagée fin 2017.

Cette installation sera implantée au nord d'Adelaïde, adossée au parc éolien d'Hornsdale exploité par Neoen, et permettra de fournir des services de stabilité au réseau électrique tout en équilibrant la production intermittente générée par le parc.


 

Louis Montagne (ECP 07) 

Responsable Développement Eolien NEOEN    

 

 

 

 

 Marion Giraud (ECP 12)

Chef de projets Technique NEOEN    

 

 

 

  

Un dispositif d'une puissance inédite


Occupant une surface d'environ 1ha, l'installation de stockage est constituée de plusieurs millions de cellules lithium-ion, connectées en série et installées dans des armoires étanches, les « Powerpacks ». Représentant une puissance totale de 100MW/129MWh, elle est dimensionnée pour répondre à deux objectifs :

  • 70% de la capacité servira à fournir des « services système » rémunérés par l'Etat d'Australie du Sud pour garantir la stabilité du réseau, en apportant une capacité de réponse extrêmement rapide aux défaillances du réseau.

  • les 30% restant seront gérés directement par Neoen et permettront l'intégration de la production du parc éolien, stockant l'électricité en surplus et la restituant sur le réseau lors des pics de consommation.

Tesla garantira un niveau de puissance des batteries sur 15 ans, avec le remplacement des powerpacks en fonction de leur dégradation dans le temps. Environ 100 personnes travaillent aujourd'hui à la construction de l'installation, l'équipe étant composée d'ouvriers et techniciens ayant construit la troisième tranche du parc éolien et d'une équipe d'ingénieurs Tesla dédiés.

 

Une solution pour le renforcement du réseau et l'intégration des énergies renouvelables

L'Australie du Sud a connu fin 2016 / début 2017 plusieurs épisodes de black-out, issus de la combinaison de plusieurs facteurs : des conditions climatiques extrêmes, une demande d'énergie plus élevée que prévue, une production éolienne inférieure aux prévisions et enfin l'incapacité pour plusieurs centrales à gaz de fournir suffisamment d'électricité. 

L'analyse de ces black-outs a montré qu'une batterie d'environ 100MW pouvait suffire à faire face aux changements brusques de fréquence et de tension engendrés par l'effondrement de plusieurs lignes de transmission. En effet, avec un temps de réponse de l'ordre de quelques millisecondes, une telle installation peut réagir à une sollicitation du réseau de façon quasi-instantanée, les centrales thermiques traditionnelles nécessitant un délai minimum de 6 secondes à plusieurs minutes.

Début mars, Elon Musk, le PDG de Tesla, avait alors déclaré sur le réseau social Twitter qu'il était en mesure de fournir une solution aux problèmes quasi-chroniques de défaillance de ce réseau électrique en 100 jours seulement, faute de quoi il s'engageait à fournir gratuitement son système de batteries. Quelques mois plus tard, cette annonce se concrétisait avec la victoire du projet Neoen-Tesla à l'appel d'offres.

South Australian customers will be the first to benefit from this technology which will demonstrate that large-scale battery storage is both possible and now, commercially viable. Together, the South Australian Government, Neoen and Tesla will demonstrate that renewables can provide dependable, distributable power that will turn a new page in Australia's energy future.”, Romain Desrousseaux, Directeur Général Adjoint International de Neoen.

A plus long-terme, l'Australie Méridionale aura besoin d'autres systèmes de stockage, qui pourront apporter des soutiens au réseau sur des durées plus longues et de plus grande capacité. Toutefois, le stockage par batterie constituera encore la solution la plus économique pour répondre à des sollicitations instantanées.

Au-delà de la réponse apportée aux problématiques du réseau électrique d'Australie du Sud, ce mégaprojet démontre la capacité à mettre en œuvre des installations de stockage à grande échelle à un coût désormais compétitif et dans des délais avec lesquelles les générateurs thermiques ou barrages hydrauliques ne peuvent rivaliser. 

Ce projet marque une avancée significative dans la fourniture de services système au réseau et dans l'intégration d'une production d'électricité intermittente, deux éléments essentiels pour garantir une meilleure pénétration des énergies renouvelables dans le mix énergétique mondial.

 

Auteur

Louis Montagne (ECP 07) & Marion Giraud (ECP 12)

Articles du dossier


Ajoutez un message personnel