Actualités

Partager sur :

Réjane Bastien, élève de Centrale Lyon, tente la Traversée de la Manche à la nage

10 mai 2022 Elèves
Vue 185 fois

L'année prochaine, entre le 20 Juin et le 25 Juin 2023, Réjane Bastien, élève en 2ème année à l'École Centrale de Lyon prévoit de tenter la Traversée de la Manche à la nage.

Passionnée par les sports aquatiques, elle a fait douze ans de natation synchronisée en compétition, ce qui lui a permis d'atteindre les Championnats de France à plusieurs reprises. Depuis son entrée à l'École, cette élève s'est intéressée plus particulièrement à la natation et au waterpolo. Envieuse de retourner à une fréquence de sport élevée, Réjane s'est lancé ce défi  "fou".

Cette épreuve est sunormée "l'Everest de la natation en eau libre" pour ses conditions extrêmes. En effet, c'est une épreuve qui relie Douvres (Royaume-Uni) à Calais (France) pour une distance minimale de 34 km. À cause des courants, le parcours n'est pas réalisé en ligne droite. La distance peut alors représenter jusqu'à 60 km nagés en continu. Cette épreuve est réalisée dans une eau entre 13°C et 16°C. L'épreuve originelle est réalisée en maillot de bain et oblige les participants à se doter d'une couche de graisse corporelle permettant de protéger les organes du froid.

Une autre option consiste à réaliser la traversée en combinaison. C'est cette alternative qu'a choisi l'élève afin de réaliser cette traversée. Chaque année, 500 personnes tentent l'aventure, et les conditions extrêmes de durée et de froid ne permettent qu'à 20% d'entre eux d'achever cette traversée.

Lors de la traversée, le participant est accompagné d'un bâteau de pêcheur sur lequel naviguent le pilote ainsi que les équipes du participant. Celles-ci peuvent être composées de l'entraîneur, de médecins ainsi que de supporters. De plus, les personnes présentes sur le bateau sont chargées du ravitaillement du participant. En effet, celui-ci doit se nourir à intervalles réguliers sans toucher le bateau, afin d'avoir un apport énergétique. Sa mâchoire serrée par le froid, le participant doit favoriser des aliments liquide et chaud.

Cette traversée représente un budget conséquent. Entre les entraînements, les équipements, les compétitions intermédiaires en eau libre et l'inscription auprès de l'association de pilotes, cela représente un budget de 10 000 euros.

Si vous souhaitez aider Réjane Bastien, vous pouvez participer à sa cagnotte au lien suivant : https://www.leetchi.com/fr/c/wLEEOm0R.




J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.