Actualités

© Union des Déportés d'Auschwitz - Raphaël ESRAIL © Union des Déportés d'Auschwitz - Raphaël ESRAIL
Partager sur :

Raphaël ESRAIL (ECL 1948), président de l'Union des Déportés d'Auschwitz, nous a quittés

24 janvier 2022 Association
Vue 424 fois

Nous apprenons aujourd'hui le décès de notre camarade Raphaël ESRAIL (ECL 1948), survenu le 22/01/2022, à l'âge de 96 ans.

Il était le président de l'Union des Déportés d'Auschwitz (UDA) et a "été un acteur essentiel du recueil de la mémoire, de sa mise en valeur pédagogique et de sa transmission", a déclaré Isabelle Ernot, directrice scientifique de l'UDA.

Dans un communiqué sur son site, l'UDA nous rappelle son parcours :
Né le 10 mai 1925 à Magnésie, en Turquie, dans une famille juive, ils émigrent en France l’année suivante. Durant la guerre, il est membre de la résistance juive à Lyon pour la confection de faux-papiers et est arrêté puis interné au camp de Drancy. Il est déporté à Auschwitz-Birkenau par le convoi n°67 du 3 février 1944. Il survit aux conditions inhumaines du travail forcé qu’impose la “solution finale”, il affronte les “marches de la mort” à partir du 18 janvier 1945. Libéré par les troupes américaines le 25 avril, il retrouve celle qui deviendra sa femme, elle aussi déportée à Auschwitz-Birkenau et survivante, témoignant pour elle et pour ceux qui ne sont plus dans son bel ouvrage, L’espérance d’un baiser.

Lire le communiqué en intégralité sur le site de l'UDA.

Raphaël ESRAIL est diplômé de l'École Centrale de Lyon en 1948 et fait carrière chez Gaz de France jusqu'en 1988.
Il est nommé secrétaire général de l'UDA en 1986 et en devient le président en 2008, où il poursuit "une mission de savoir et de résilience que les survivants se sont donnée", précise l'UDA. 

Les témoins d'une inhumanité extrême nous quittent peu à peu, à l'image de Raphaël ESRAIL, mais leur œuvre demeure vivante. Nous devons poursuivre leur travail, par l'éducation et la connaissance pour que de tels actes ne puissent se reproduire.

 

Nous adressons toutes nos condoléances à ses proches.

Plus d'informations 

 

Lire le communiqué de l'Elysée




J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.