ACL

Connexion

Association des Centraliens de Lyon

   Retour au dossier
Vue 154 fois
10 septembre 2018

La céramique nanostructurée : un marché de niche

Fondée en 2008 par trois ingénieurs, Nanoe est spécialisée dans l’élaboration de poudres haute pureté à usages industriels. Guillaume de Calan (08), son président, nous explique comment il est encore possible, aujourd’hui en France, de tirer son épingle du jeu en misant sur l’innovation et la stratégie de niche.


Il y a de nombreuses manières de faire sa place sur le marché international en conservant des marges importantes sur les produits ou services que l’on commercialise. L’une d’elles est de se positionner sur une niche. Car s’il est vrai que la concurrence des pays émergents tire vers le bas les prix des produits et services de base, il est encore possible de tirer son épingle du jeu en développant un produit innovant qui, bien que plus cher, répondra mieux aux besoins clients.

En effet, si la solution a un petit quelque chose d’unique qui la rend différente et la fait percevoir comme plus performante, la proposer a du sens. Il reste encore des choses à faire sur les marchés matures, toutefois il est plus facile de faire sa place sur un marché récent et en pleine mutation. C’est ainsi que Nanoe s’est lancée dans les nanotechnologies.

Exemple de céramiques nanostructurées pour diverses applications techniques: prothèses de hanches (blanche et rose), circuit imprimé sur céramique, capteur de pression (recouvert d'or), buse d'extrusion, lame et guide fil (pièce violette).

Miser sur un produit très pointu

À l’origine il était question de développer des supercondensateurs céramique, mais la difficulté à les mettre au point a rapidement fait changer l’activité pour se concentrer sur la première étape de fabrication de la céramique, à savoir la synthèse de nanopoudres.

Au contact des clients, il a été très vite évident que les poudres brutes, si parfaites qu’elles puissent être en laboratoire, ne répondraient pas aux exigences. En effet, pour être utilisable sur les chaînes de production, la poudre ne peut pas présenter une taille nanométrique car la surface développée est énorme et change son comportement. Il a donc fallu rendre la poudre acceptable pour le client en développant une suite de traitements complexes visant à diminuer la surface apparente des poudres tout en conservant le caractère nanométrique des cristaux.

Mettre au point un nouveau produit et le procédé pour le fabriquer est long et coûteux. Afin de tenir sur la durée, il est nécessaire de s’entourer d’un écosystème performant.

La France propose un système fiscal très avantageux pour les start-up technologiques avec le statut JEI (Jeune Entreprise innovante), qui leur permet d’être exonérées de la quasi-totalité des charges et impôts. En complément, le CIR (Crédit impôt recherche) permet de rembourser à la fin de l’exercice une partie des frais engagés pour la recherche et développement (environ 30 %).

La sphère publique offre également aux entrepreneurs des solutions de financement via notamment l’ANR (Agence nationale de la recherche), les projets Horizon 2020 ou encore les concours d’innovation Bpifrance. Il est aussi recommandé d’intégrer un pôle de compétitivité. Cela permet à l’entreprise d’être reconnue comme proposant une offre cohérente et utile pour les acteurs d’un secteur. C’est le choix qu’a fait Nanoe en devenant membre du Pôle européen de la céramique technique, basé à Limoges.


Pour aller plus loin : Les nanomatériaux

Un gramme de nanopoudre peut contenir plus de particules qu’il y a d’étoiles dans l’univers. De même, si on étalait les particules sur une seule couche, ce même gramme pourrait recouvrir une surface de plusieurs centaines de mètres carrés.

Auteur

Guillaume De Calan (ECP 08) a fondé Nanoe en 2008. Après une incubation jusqu’en 2010 à Centrale Paris et le soutien des laboratoires de l’École, Il a levé des fonds auprès de plusieurs réseaux de business angels pour installer l’entreprise au sein de ses propres locaux, dans l’Essonne, où elle connaît chaque année une croissance de plus de 50 %.

Articles du dossier


Ajoutez un message personnel